20 avril 2020

Les mains gercées (6)

(Source: Gouvernement du Québec)




Quatre-vingts
Quatre-vingt-dix
Cent ans
Des vieux, des vieilles surtout

Des contribuables qui ont contribué
Des consommatrices qui ont consommé
D’ex-figurantes dans la série télé intitulée L’histoire humaine
Bénéficiaires du strict minimum

Elles alimentent des données dans les tableaux du Ministère
Ombres parmi les ombres
Voûtées, immobiles, somnolentes
Les portes verrouillées, l’amour dehors

Elles ont fondé des familles
Et bien des espoirs
Elles ont connu le monde d’avant
Bâti celui d’aujourd’hui

Elles ont peuplé le pays
Éprouvé des malheurs
Que nous ne pourrions comprendre
Et des joies bricolées avec pas grand-chose

Leurs mains gercées ont fait la lessive
Leurs mains calleuses ont pioché la terre
Leurs pieds enflés d’être restées debout
Corps brisés, esprits cassés

Scarifiées
Infirmes
Sacrifiées
Infimes

Soustraites de nos calculs comptables
Écrasées par nos compressions
Elles ont la tête ailleurs quand à la télé on entend
« Les beaux jours s’en viennent »

Dans les hospices désertés
Les vieilles et les vieux se cassent la gueule
Au moment où on passe le pic
Le passé s’efface de plus en plus vite

Les statistiques chantent
Les miracles de la médecine
Et de l’allongement de l’espérance de vie :
Espérance de vie mon œil



*
*   *