03 mars 2019

Entre-deux





Matin

L’hiver s’accroche et ne veut pas mourir. Les bancs de neige sont encore imposants, ça monte jusqu’aux épaules du gros pick-up stationné chez la voisine d’en face. Le soleil a beau briller, c’est par moins douze que ses rayons frappent le décor, blanc et stoïque. Pendant ce temps, les mésanges s’activent comme si c’était la belle saison. Je me demande si c’est du déni ou si elles savent quelque chose que j’ignore.


*


Après-midi

Il fait zéro quand je sors faire ma longue course. Ça ne sent pas le printemps, mais ça donne le goût d’espérer. Le ciel s’est couvert, le soleil brille un peu en vain derrière ce voile. Il fait gris et doux et humide. La neige ne sait pas trop si elle doit fondre ou pas. J’ai suivi cette boucle qui passe par le rang Treize et qui fait pile quinze kilomètres : un cadeau involontaire des fonctionnaires du ministère des Transports aux coureurs du coin. L’accotement était une croûte de glace sale, mais pas slotcheuse; je suis revenu à la maison les pieds presque secs. J’ai jeté un coup d’œil au pick-up géant garé chez la voisine d’en face; les bancs de neige n’ont pas bougé. Tout porte à croire qu’on en aura encore jusqu’à la fin du mois. Cette année, l’hiver a la tête dure.