05 septembre 2018

Passé simple (89) — Géographie (2)

(Source : Wikipedia)



Ma connaissance appliquée de la géographie s’est longtemps limitée aux lieux que je pouvais ratisser à pied ou à bicyclette, ainsi qu’aux endroits où mes parents m’amenaient en voiture. Enfant, j’étais bien loin de connaître tous les recoins de Saint-Hyacinthe; la campagne environnante m’était à peu près étrangère. J’ai parcouru des segments de l’autoroute 20 — notamment lorsque nous descendions à Québec — ainsi que l’interminable enfilade d’autoroutes menant aux plages de la côte Est américaine pour les vacances. Ces voyages loin de la maison me permettaient surtout de me familiariser avec l’intérieur de la voiture : les appliques de faux bois, la cuirette des banquettes, la bosse dans le plancher (sous laquelle passait l’arbre de transmission), les énigmatiques et inutiles allume-cigares, etc. Ce tourisme autoroutier donnait l’occasion de découvrir des paysages monotones, des haltes routières, des postes de péage et des stations-service. À mes sept ans, nous avons fait un long voyage en famille et en camping qui nous a menés, roulant vers l’Ouest, usque ad mare. J’ai ainsi pu apprendre le nom des provinces canadiennes visitées et de leur capitale. À ce sujet, voici quelques trucs mnémotechniques que j’ai développés jadis : la capitale du Manitoba est Winnipeg (W est un M cul par-dessus tête); la capitale de la Saskatchewan est Regina (R et S sont des lettres contiguës dans l’alphabet); la capitale de l’Alberta est Edmonton (A et E, deux voyelles). Ne me remerciez pas.