04 mai 2018

Fécule

Vous savez ce mot que vous et des millions de vos contemporains utilisez régulièrement, eh bien, désolé, vous êtes tous dans le tort, l’utilisation de ce mot est proscrite. Quelqu’un vous informe dans votre réseau social favori qu’il ne faut surtout pas utiliser ce mot, mais plutôt tel autre mot. Vous êtes bien chanceux que ce docte lexicographe soit là pour vous remettre dans le droit chemin, vous et des millions de vos contemporains!


*


Haïku étalon

Un, deux, trois, quat’, cinq
Un, deux, trois, quat’, cinq, six, sept
Un, deux, trois, quat’, cinq


*


Idée de titre pour un recueil : « Œuvres choisies (au hasard) »


*


Cette semaine, j’ai eu une envie soudaine d’écrire des rimes, alors j’ai exhumé de ma bibliothèque mon vieux dictionnaire des rimes. J’ai acheté ce livre il y a trente ans; sur la page de garde, j’avais pris la peine d’écrire : 1988. La reliure est décollée, les pages se détachent, il manque plein de mots modernes — c’est un Garnier, copyright 1928. Ça faisait longtemps que je l’avais abandonné. J’ai donc aligné quelques vers, ça m’a amusé un moment, quoique le résultat s’est avéré plutôt moyen (bon à jeter, pour tout dire). Tout à mes homophones, j’avais l’impression d’être un peintre moderne qui va sous terre dessiner des silhouettes d’animaux sur les parois d’une grotte. Qui versifie encore de nos jours? Publie-t-on encore ces collections de rimes?


*


Ne dites pas merde, dites plutôt marde.