09 avril 2017

Une épigraphe pour «Passé simple»

Le hasard veut que je publie deux billets de suite à propos d’épigraphe. La semaine dernière, j’étais heureux (mais aussi déçu que cela ne se soit pas produit cinq mois plus tôt) d’avoir découvert une citation de Guy de Maupassant qui colle parfaitement à mon petit recueil de nouvelles La vie secrète du commis comptable. Aujourd’hui, c’est pour consigner ici l’épigraphe parfaite pour ma série Passé simple :



« Nous vîmes des choses, les oubliâmes. C’est le passé simple. » 
Pierre Peuchmaurd, Fatigues. Aphorismes complets, L’Oie de Cravan, 2014.


Que ce soit pour un livre déjà publié ou une série dont vingt-quatre chapitres se trouvent déjà dans mon blogue, il n’est jamais trop tard pour une (bonne) épigraphe.