03 février 2017

Miettes

Les gens qui se pâment à l’odeur des vieux livres apprécient probablement aussi celle des vieilles chaussures.


*


La photo rigolote fit trois fois le tour de l’Internet et une proportion impressionnante des humains s’en amusa sans que cela ne soit pourtant jamais consigné par la suite dans les livres d’histoire.


*


Les archéologues du futur creuseront dans les photos de chats, dans les selfies et dans les commentaires des sites de nouvelles; ils auront parfois la chance de tomber sur des bouts d’information sensée qui les amèneront à élaborer de grandes théories sur notre époque et notre culture. C’est ainsi que mon blogue demeurera ignoré par leurs forages dans le magma sédimentaire du Web, victime encore une fois des aléas de la découvrabilité.


*


De retour du travail, j’étais debout dans le wagon de métro et je lisais sur mon téléphone le témoignage d’un survivant de l’attentat qui avait eu lieu dans une mosquée de Québec deux jours avant. Il parlait d’un de ses amis, mort devant lui, il expliquait en quoi cet homme avait été un être simple et bon. J’étais debout dans le wagon de métro, sous l’éclairage cru, parmi les autres voyageurs, et je retenais mes larmes. Ce soir-là, aucune porte du métro ne s’est bloquée et il n’y a pas eu de ralentissement de service. J’ai marché de la station de métro jusqu’à la maison, c’était une froide soirée d’hiver. Entre la croix du mont Royal qui ouvrait les bras et le croissant de lune qui souriait dans le ciel, les étoiles faisaient leur possible pour briller.


*


Un jour, quelqu’un inventera la machine à téléportation et les gens refuseront de l’utiliser par nostalgie pour l’odeur des voitures neuves.