02 août 2015

Journal d'exil, dimanche 2 août 2015

Exilé aux États-Unis avec ma famille depuis maintenant presque vingt-quatre heures, je lis sur Twitter tout le désarroi de mes compatriotes alors que le gouvernement fédéral d'occupation déclenche le processus électoral. Quel scandale! Quel hypocrite simulacre de démocratie! Bien que je sois géographiquement éloigné, mon affliction est profonde. C'est donc en proie à de violents sanglots que j'envoie aujourd'hui à mes frères et sœurs ce message de solidarité qu'ils sauront j'en suis sûr décoder : « Les carottes sont cuites. Je répète : les carottes sont cuites. »