02 novembre 2014

Au Dollarama (feat. Danièle Lorain)

        Danièle Lorain fait des emplettes au Dollarama d'un centre commercial du centre-ville.

        — Ah bin! Sophie Lorain! Bonjour! Je suis donc contente de vous rencontrer. Je vous aime tellement dans 30 vies.

        — Non, moi, c'est Danièle. Danièle Lorain. Je. Je suis sa soeur.

        — C'est pas grave, je vous trouve vraiment bonne dans 30 vies.

        — Désolée, mais je ne joue pas dans 30 vies.

        — Pourtant, je suis certaine de vous avoir déjà vue à la tévé.

        — Oui, c'est possible. Je joue dans d'autres émissions. Vous m'excuserez, mais...

        — Hon, je vois que vous avez des chandelles à une piasse dans votre panier. Si j'étais vous, je laisserais faire les chandelles à une piasse, je les ai essayées pis elles sont pas terribles, elles fondent trop vite pis elles font beaucoup de boucane.

        — D'accord, madame. Faut que j'y aille, là.

        — Attendez, j'aimerais tellement avoir une autographe, vous pouvez m'en donner une? J'ai un stylo dans ma sacoche.

        — Écoutez, madame, je...

        — Ça sera pas long, madame Sophie. Voyons, je dois bien avoir un bout de papier en quelque part. Ah, l'endos de mon compte de téléphone, ça va faire. Tiens. Écrivez « Pour Élaine », Élaine pas de H. Élaine: É, L, A, I, N, E.

        — O.K. Pour Élaine pas de H. Voilà.

        — Ah, merci, Sophie! Vous êtes bin fine.

        — C'est ça, au revoir, madame.

        Danièle Lorain s'éloigne d'un pas rapide, se dirigeant vers la caisse. Elle considère un moment le contenu de son panier, quatre paquets de chandelles rouges à un dollar. Elle jette un oeil autour d'elle, abandonne son panier derrière un étalage de boîtes de conserve à un dollar et s'enfuit.