08 août 2013

Sur la route des vacances (1) – Bagages

Les vacances sont l’occasion de tester annuellement la capacité maximale de chargement de la voiture. Ainsi que l’état des amortisseurs. La question n’est pas de savoir si on apporte trop de bagages, mais si par hasard on n’aurait pas oublié quelque chose. Résultat: on part pour une semaine avec deux fois trop de vêtements (seulement au cas où, on ne sait jamais le temps qu’il fera), plusieurs mois de lecture (ça permettra de choisir) et un bric-à-brac d’objets, de jeux et d’articles de sport qui semblaient absolument vitaux au moment de faire les bagages, mais dont on oubliera vite l’existence une fois arrivés à destination. On ouvre le hayon de la voiture, on rabat les sièges de la banquette arrière, on entasse tout ça n’importe comment, ça monte jusqu’au plafond, et on prie pour ne pas avoir d’accident, parce que recevoir une glacière ou une chaise pliante en arrière de la tête n’est certes pas de nature à vous arranger le portrait.