07 avril 2011

Photomaton - Jeu d'écriture(s) du Blogue à mille mains

Ce texte est ma participation au Jeu d'écriture(s) du Blog à mille mains qui consiste à écrire un texte à partir d'une photographie imposée. Formule pour le moins sympathique! Vous pouvez lire l'ensemble des textes proposés par les internautes sur le site du Blog à mille mains.

* * *



Devant ma penderie, j’ai hésité un moment. Devrais-je mettre une chemise pâle ou foncée? Allez, une chemise blanche, c’est classique. Cravate? Ça fait peut-être un peu sérieux? Mais la cravate est aussi un symbole de réussite. Allez, cravate! Les chaussures? Évidemment, sans importance, les chaussures! Bof, ces chaussures blanches sont si confortables, tant pis pour le contraste avec le pantalon noir. Je me suis lavé le visage, peigné les cheveux. Heureusement, je n’avais pas un vilain bouton sur le nez, ce jour-là : il n’aurait manqué que cela!

La cabine photographique la plus proche était à la station de métro. Je m’y rendis à pied. J’étais, je l’avoue, un peu nerveux.

J’ajustai le siège en le faisant pivoter. Tel que prescrit, le baisser jusqu’à ce que mes yeux soient à peu près vis-à-vis l’endroit marqué. J’insérai les pièces et m’assis, laissant mon sac à dos à mes pieds. J’attendis. La machine prit successivement trois clichés. Je tentais de sourire le plus naturellement possible. Pas facile. Puis, je sortis et attendis que la pellicule se développe. Trois minutes, c’est long quand ta vie en dépend. Je fis les cent pas.

La machine émit enfin un signal sonore et cracha les photos. Sur la première, plutôt que de sourire, je grimaçais. La deuxième était floue. La troisième ferait l’affaire. Pas le choix, ce serait la troisième. Le visage jaunâtre, une légère surexposition, le sourire forcé, les pupilles dilatées, une mèche de cheveux en l’air. Allez, advienne que pourra!

Et c’est donc cette photo que je postai, accompagnée d’une description de ma personne, à l’agence de rencontre.