01 juillet 2010

Trio numéro 1 pour emporter

Quand je parle ou que je joue avec les autres, je sens bien qu'ils sont à l'extérieur, qu'ils ne peuvent pas entrer où je suis et que je ne peux pas entrer où ils sont. 
Réjean Ducharme, L'avalée des avalés 


* * *

Il est probable qu’il était sur la limite qui sépare le songeur du penseur. Le penseur veut, le songeur subit. 
Victor Hugo, Les travailleurs de la mer 


* * *

Ce sera devant toi, au fil du temps, une vie immobile, sans crise, sans désordre: nulle aspérité, nul déséquilibre. Minute après minute, heure après heure, jour après jour, saison après saison, quelque chose va commencer qui n’aura jamais de fin: ta vie végétale, ta vie annulée. 
Georges Perec, Un homme qui dort 


* * *