07 septembre 2009

Les plaisirs du franglais

De par sa situation géographique et culturelle, le Québec est un terreau naturel pour le franglais. Le français pratiqué ici est émaillé d’anglicismes et l’auteur de ces lignes n’ira certainement pas prétendre qu’il n’en abuse pas lui-même abondamment. Il y a cependant certains anglicismes qui m’égratignent particulièrement les oreilles (et souvent pour des raisons totalement subjectives, je l’avoue). Ainsi, depuis quelques temps peut-on entendre à la télé et à la radio le mot plaisir, un mot par ailleurs fort positif et littéralement agréable, comme formule de politesse en réponse à des remerciements. Par exemple :

L’animateur – Alors, Mario, on rappelle tes dates de spectacles: du 9 au 12 septembre à l’Étoile du Quartier Dix30. Merci d’avoir été là!

L’invité – Plaisir!

Il s’agit bien entendu de la traduction littérale de l’anglais pleasure, comme dans « My pleasure ». Au Québec, on utilise aussi beaucoup l’expression « Ça m’a fait plaisir », qui est également une variante de « My pleasure ». À moins qu’il ne s’agisse d’une version dégradée de « Avec plaisir » ou de « Tout le plaisir est pour moi », des expressions françaises qui me semblent plus légitimes.

En fait, cette utilisation de « Plaisir » m’énerve d’autant plus qu’elle semble se répandre, peut-être par un phénomène de mode. Par exemple, je l’ai entendu de la bouche d’une journaliste que l’animatrice du téléjournal de Radio-Canada remerciait (il s’agissait en plus de l’édition du soir du téléjournal, une émission soi-disant de prestige). La journaliste de réponde : « Plaisir ». Et je ne parle pas des talk-shows télévisés ou de la radio commerciale où on se remercie abondamment et où on a donc toutes les occasions du monde de placer des « Plaisir ».

Il y a pourtant de nombreuses façons d’exprimer sa modestie suite à des remerciements. Les plus répandues :

– De rien.

– Il n’y a pas de quoi.

– Je vous en prie.

Et si on tient à tout prix à utiliser le mot plaisir, tel qu’on l’a mentionné plus haut, on pourra dire :

– Avec plaisir

– Tout le plaisir est pour moi.

Notons enfin que les Belges utilisent dans ce contexte l’expression « S’il vous plaît », usage qui pourra désarçonner le touriste Québécois, peu habitué à cet usage!