09 juillet 2009

Festival International de Jazz de Montréal

Au Upstairs, les musiciens s’apprêtent à commencer leur spectacle. Félix Stüssi et son quintette, accompagnés d’un tromboniste invité. Les six musiciens prennent place sur la minuscule scène, s’accordent, échauffent leurs articulations. Il y a foule dans le petit resto-bar en ce mercredi soir, en plein Festival de Jazz.

Lui : Ils sont cinq musiciens, à soir.

Elle : C’est-tu bon, ça, cinq musiciens?

Lui : Ah, bin oui, plus il y a de musiciens, meilleur c’est. Le piano, la batterie, le sax, la clarinette… C’est bon du jazz avec de la clarinette.

Elle : Ah, je pense que j’ai jamais entendu ça. En fait, je suis pas habituée de sortir voir des spectacles. Je sors pas souvent. Mon ex-mari, bin je veux dire, mon ex-chum, il voulait jamais sortir. Vas-tu souvent voir des spectacles, toi?

Lui : Oui, des fois. Je suis venu quelques fois au Festival de Jazz, les années passées.

Elle : C’est la première fois que je viens au Festival…

Lui, en désignant le saxophone soprano : Regarde, c’est la clarinette!