12 janvier 2016

Passé simple — Une enfance sans histoire



J’ai eu une enfance sans histoire. Ma famille demeurait dans un quartier paisible d’une paisible ville de province. Nous n’avons jamais déménagé. Mes parents ne se sont pas divorcés. Mon père n’a pas perdu son emploi. La Guerre froide est passée et l’anéantissement atomique n’a pas eu lieu. Enfant, je ne me suis pas cassé un bras ou une jambe. Famille traditionnelle, classe moyenne : une vie simple. On dit que les grands drames inspirent de grands romans. Si j’entreprenais d’écrire sur mon enfance, ça donnerait forcément quelque chose d’un peu plate.