16 janvier 2016

Catégorie: La poésie du métro

(Source: stm.info)



Pour une raison que j’ignore, on déclame régulièrement de courts poèmes à l’intercom dans le métro de Montréal. De même, des poèmes sont inscrits ici et là dans les voitures ou sur les quais. Il m’arrive de noter ces poèmes; j’en ai déjà publié quelques-uns dans mon fil Twitter @nanopoesie. De façon à rendre hommage comme il se doit au talent de ces auteurs anonymes, j’ai décidé d’archiver ici les perles de cette œuvre poétique métropolitaine. Je les classerai sous une nouvelle catégorie, La poésie du métro. La postérité m’en remerciera sans doute un jour.