13 octobre 2011

Le Machin à écrire annonce la nomination d’un nouveau vice-président au contrôle de la qualité

MONTRÉAL, le 13 octobre 2011 – Le Machin à écrire (TSX :MAE) a annoncé aujourd’hui la nomination de Jean Coupal au poste de vice-président au contrôle de la qualité.

M. Coupal entre en poste avec plus de 15 années d’expérience dans le domaine de la censure. Il a également été directeur du département du pilonnage pour un éditeur québécois de renom, ainsi que propriétaire d’une entreprise de recyclage.

« Nous sommes fiers de compter M. Coupal dans notre équipe », a indiqué Nicolas Guay, éditeur et unique rédacteur du Machin à écrire. « Nous sommes confiants qu’il saura faire son travail avec intransigeance et exercer un contrôle strict avant la publication de tout nouvel article dans notre blogue et nos fils Twitter. Son mandat est simple : faire en sorte que nous publiions le moins de textes possible. »

M. Guay a également indiqué que M. Coupal sera mis à contribution dans le cadre de ses obscurs projets romanesques. « Il est déjà à analyser si notre premier manuscrit doit être entièrement récrit ou simplement mis à la poubelle. Il verra aussi à réfréner notre productivité débridée sur un autre projet en cours, lequel est outrageusement passé de la page 45 à la page 52 dans les derniers douze mois », a-t-il déclaré.

À propos du Machin à écrire

Fondé en 2006, le Machin à écrire est un conglomérat multiplateforme de l’édition, formé d’un site web (www.machinaecrire.com) et de deux fils Twitter (@machinaecrire et @nanopoesie), dont la mission est de publier dans l’Internet les textes soi-disant littéraires de son unique auteur, de façon à assouvir le narcissisme et les velléités artistiques de ce dernier. Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.machinaecrire.com.