22 novembre 2009

Un service

Ils prirent une lampée de cognac. Tanguay demanda :

Tu disais que tu voulais me demander un service?

Oui, dit Carl. Écoute, il y a une grosse soumission à Longueuil. C’est un centre culturel.

Un centre culturel, à Longueuil?

Oui, oui. Le maire s’est mis dans la tête de mettre Longueuil sur la map, question culture. C’est un bâtiment assez important, un projet d’à peu près cent vingt millions.

Wow. Mais il me semble avoir lu dans le journal local que c’était un aréna que le maire fait construire.

Oui, l’aréna c’était le projet de cette année. Le centre culturel, c’est le projet de l’année prochaine. L’aréna, c’est pas moi qui a eu le contrat, j’ai du passer mon tour. Mais pour le centre culturel, disons que je pense avoir de bonnes chances d’être choisi. En fait, et je rentrerai pas dans les détails, mais il y a comme un consensus dans l’industrie que c’est moi qui va gagner cet appel d’offre -là. Les autres contracteurs importants de la région ont soit décidé de ne pas soumissionner ou soit vont probablement, si je peux dire, soumissionner à un prix supérieur au mien.

Hum. Je vois ce que tu veux dire.

C’était la même chose pour l’aréna. Je savais d’avance que je soumissionnerais trop haut. Il y a comme de la télépathie entre les contracteurs dans une région, tu vois.

Ha, ha! De la télépathie. Elle est bonne celle-là. Vous vous feriez pas des petits caucus, des fois? Question de vous séparer les projets entre vous autres?

Carl balaya de la main la dernière réplique de son frère, parce qu’il y a des vérités qui ne sont pas bonnes à dire.

Peu importe, dit Carl. Bref, il y a un contracteur qui semble ne pas avoir compris que le centre culturel, c’est pour moi. J’ai tenté de lui faire comprendre subtilement qu’il était inutile de soumissionner, que c’était probablement perdre son temps, etc. Mais il semble vouloir faire à sa tête.

Je te vois venir.

Bin, j’aimerais ça lui passer un message plus clair, mais anonyme. Du genre: « Tu devrais pas répondre à l’appel d’offres du centre culturel de Longueuil, sinon on sait jamais quel accident il pourrait t’arriver. » Tu vois ce que je veux dire?

Hm, Hm. O.K. C’est beau. Pas de trouble. Je vais m’occuper de ça. De toute façon, comment est-ce que je pourrais refuser un petit service à mon grand frère?

Ils rirent en silence en vidant leur verre de cognac.