8 janvier 2009

Le chanteur

Fils d'ouvrier, il est né et a grandi dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. Petit morveux, puis petit bum ordinaire, il aura connu le dénuement de la vie familiale dans un petit trois et demi, ainsi que les jeux et intrigues de la ruelle. De petite taille et plutôt maigrichon, sa vie d'enfant est dure dans ce quartier défavorisé. Mais il se découvre bientôt un talent pour la musique et fonde un groupe avec quelques amis. Il a à peine vingt ans lorsqu'il est découvert par un producteur ambitieux, qui lui adjoint des musiciens professionnels à la pige et le fait tourner dans le circuit des cabarets et des boîtes à chanson. Avec ce groupe, il se monte rapidement un répertoire et son premier album paraît à peine six mois plus tard. Sur des musiques du leader de son groupe accompagnateur, il signe tous ses textes, dans ce style naïf qui deviendra sa marque de commerce et qui témoigne d'une scolarité écourtée avant l'obtention d'un diplôme de secondaire. Les décennies filent et défilent et la carrière de notre chanteur passe par diverses phases: la chansons, le rock psychédélique, une percée en France, le retour triomphal au Québec, puis une série de disques mal produits, collections de chansonnettes pour un public vieillissant. Dans la soixantaine, devenu bel et bien chanteur de charme, il affecte un faux accent européen et n'hésite pas en entrevue à utiliser des métaphores ampoulées et à se donner des airs de Poète National. Suite à une quatrième tournée d'adieu, il se retire dans sa luxueuse résidence de campagne avec sa dernière (et cinquième) épouse de quarante ans sa cadette, et publie ses mémoires. Il meurt à l'âge de 73 ans, noyé dans sa baignoire, victime d'un stupide accident.