1 octobre 2007

Un moment dans la vie de Clément

-- Ça y est.
Voilà les mots que prononça Clément lorsque son auto dérapa et qu'il vit surgir dans la courbe l'immense dix roues chargé de pitoune.

Clément était pressé. La vie est souvent stressante. Il y avait cette réunion chez un client, cette présentation à donner, les chiffres de vente de l'année qui s'avéraient plutôt stagnants, la pression du patron, le contrat à closer. Rien de pire que d'être distrait quand on conduit une voiture.

Clément ne pensa ni à sa conjointe Carine ni à son fils de dix-huit mois. Il ne vit pas sa vie défiler devant ses yeux. Il ne fit pas de bilan; ni remords, ni regrets. Il n'eût le temps que de se demander s'il devait appliquer les freins ou presser l'accélérateur, braquer les roues ou non. Peut-être son regard croisa-t-il celui du chauffeur du camion; peut-être ce dernier lui renvoya-t-il sa grimace terrifiée.

Et ces derniers mots, presque chuchotés, son testament en quelques sortes, la constatation de l'inéluctable fin, exprimant à la fois fatalité et déception; trois petits mots que personne n'entendra :
-- Ça y est.