8 août 2007

Je navigue à vue

Je navigue à vue
J'explore à pied
Les mains devant
Les yeux fermés
Sans boussole
Sans repères

Jamais perdu
Parfois fourbu
Je prie les dieux
De l'imprévu
J'explore
Et j'implore

Je vogue au hasard
Soûlé d'espoir
Je vois de vagues
Araignées du soir
Sirènes
Et chimères

Je la veux nue, je la veux nue, la vérité
Je poursuis un eldorado de soie et de miel
Je veux des îles vierges, des arbres à fruits
Robinson Crusoë du dimanche ou du vendredi

Je navigue à vue
Nuit et jour
Le sang dans les yeux
Le souffle court

Terre! Terre!
Ton continent m'appelle
Ta gravité m'attire
Je dessine un sourire

Les mystères de ton ventre découvert
Que nul n'a jamais vu
Les secrets du creux de ton cou
Je suis le bienvenu chez vous

Je la veux nue, je la veux nue, la vérité
Les trésors oubliés
Épargnés des corsaires
J'ai trouvé ton repaire

Le zénith du soleil de minuit
Ferme les stores
Je me retire dans tes terres
Je ne mets plus le nez dehors